10/10/2018 : Nouveau trouble dans le genre

« Que reste-t-il du corps qui, ayant reçu sa cohérence de la catégorie de sexe se désintègre, devient chaotique ? Est-il possible de remembrer le corps, de remettre ensemble ces pièces détachées ? Peut-on concevoir une catégorie d’agir qui n’exige pas un corps cohérent ? »

– Judith Butler, Trouble dans le genre -Le féminisme et la subversion de l’identité, 2006


meetoo, procréation (assistée) pour tou·tes, orthographe inclusive, éducation sexuelle à l’école, trans-éco-post-féminismes… c’est peu dire que le genre fait aujourd’hui débat. En questions : les identités assignées ou choisies, la naturalisation et la combinaison des formes de domination, l’intervention des technosciences sur le corps et la reproduction, le lien entre sexe biologique et genre politique, les nouvelles formes et les nouveaux outils du plaisir…

Et demain ? Peut-on imaginer que les connaissances et savoir-faires biotechnologiques, et neuroscientifiques n’auront aucune incidence sur le genre et la sexualité ? Le cyborg est-il forcément (et pour toujours) masculin ou féminin ? Une société moins binaire serait-elle forcément meilleure ?…

Intervenant·es

  • Chloé Delaume, écrivaine, auteure de Les sorcières de la République (2016)
  • Thierry Hoquet, philosophe, auteur de Cyborg Philosophie. Penser contre les dualismes (2011)
  • Tiphaine Kazi-Tani, enseignant·e-chercheur·e en design et Hélène Mourrier, artiste

L’article issu de la conférence