Gabriel Plassat : Bouger, un phénomène culturel intégral

2020.03.13
Article

Ce texte est issu de discussions avec Georges Amar et Daniel Kaplan.

Postulat : Nous ne traiterons pas ici des solutions car nous n’en n’avons pas et d’ailleurs nous n’en cherchons pas. Tant de “solutions” n’ont fait d’ailleurs que repousser ou aggraver les problèmes… et à entretenir le cadre conceptuel dominant.

La mobilité ce n’est pas le transport. Le transport se caractérise par des métriques comme la vitesse, la durée du trajet associés à des modes, etc. C’est important et cela fonctionne, peut être trop d’ailleurs puisque la situation actuelle n’est pas tenable et que les effets “rebonds” cannibalisent toute tentative de “résoudre les problèmes” dans ce cadre restreint. La mobilité se rapporte avant tout à notre corps et notre âme. C’est une propriété du vivant. Alors de quoi parle-t-on avec le terme mobilité ?