L’entreprise qui vient

Un projet de l’Université de la Pluralité, en collaboration avec Ingrid Kandelman (L’Onde Zéro) et Philippe Hagmann (Le travail redistribué)

S’il existe d’excellents travaux prospectifs à propos du travail, ou bien sur tel ou tel secteur, il n’en existe pratiquement aucun qui porte sur l’Entreprise elle-même !
L’Entreprise Qui Vient tente de compenser ce manque.

De 2020 à 2023, 140 personnes issues de 40 entreprises, mais aussi de la CFDT, l’Anact, ou encore des chercheuses et chercheurs, ont inventé 12 entreprises fictionnelles de 2050, avec l’aide de cinq écrivains et écrivaines : Sophie Coiffier, Catherine Dufour, Li-Cam, Alex Nikolavitch et Ketty Steward.

L’objectif : imaginer comment la nature même des entreprises pourrait se transformer dans un futur marqué par le changement climatique, la récurrence des crises, la transformation des attentes des collaborateurs comme de la société…

De ce travail, nous avons extrait dix « archétypes » d’entreprises du futur, dont chacun fera l’objet d’un cahier dédié. À chaque archétype, nous avons associé l’une des douze entreprises fictionnelles. Nous avons également demandé à 27 expert·es de réagir à ces archétypes.

C’est le résultat de ce travail que vous trouverez ici, publié semaine après semaine à partir du 22 novembre 2023, en collaboration avec Usbek & Rica.

Les entreprises et organisations participantes

2050.do
Agence française de développement (AFD)
Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact)
Air Liquide
Atimic
Axa
CFDT
Coopérer pour entreprendre
Décathlon
Engie
Exco
Expanscience
Fifteen
Geodis
Green & Blue
Groupe Vyv
IMA
Inspirience
La Maison de la Conversation
La Poste
Le Labo de l’ESS
Les Relais Solidaires
Libertalia
Lippi
Machin Bidule
Maif
Makesense
Metalaw
Michelin
Movin’On
Olvo
Plateau Urbain
Radiall
Scoping
Sharers and Workers
Solvay
Syny&Ooko
Thales
Tri-Cycle
Ubisoft
Vinci

Merci aussi à…

  • Gabrielle Chaygneaud-Dupuy et l’Accélérateur ESS de HEC, pour avoir réuni un groupe de jeunes pousses de l’économie sociale et solidaire.
  • Clément Paurd, Juliette Mancini, Martin Maeder, enseignant·es à la Haute école d’art et de design (HEAD) de Genève, ainsi que les étudiant·es qui ont magnifiquement illustré les récits fictionnels.
  • Noémie Aubron (15marches) et Maxime de Beauchesne (Instinkto), pour avoir organisé une série d’ateliers avec des entreprises de leur réseau, et avoir relié leurs approches personnelles à celle que proposait L’entreprise qui vient.
  • Les chercheurs et chercheuses Aurélien Acquier, Valentina Carbone, Thomas Gauthier, Thibault Le Texier, Emmanuel Martin, Alexandre Monnin, Christine Roussat, pour leurs apports et critiques.
  • Mathilde Simon et Blaise Mao d’Usbek & Rica, pour leur contribution à la diffusion de ce travail sur leur formidable média.

Publié en partenariat avec