L’entreprise qui vient

Imaginer ensemble l’avenir des entreprises dans un monde en métamorphose : un projet de l’Université de la Pluralité, en collaboration avec Ingrid Kandelman (L’Onde Zéro), Philippe Hagmann (Le travail redistribué)

Le projet

Comment la nature même des entreprises, leurs modèles et leurs façons de fonctionner pourraient-ils se transformer dans un futur marqué par le changement climatique, la récurrence des crises, la transformation des attentes des collaborateurs comme de la société… Quelles dynamiques de transformation des entreprises et de celles et ceux qui les composent se dessinent-elles ? Mais aussi, quel rôle les entreprises peuvent-elles jouer vis-à-vis de ces changements ?

Sur ces questions, en 2021, une première itération du projet “L’entreprise qui vient” a rassemblé six grandes entreprises (l’Agence française de développement, Axa, La Poste, Maif, Michelin, le groupe Vyv), ainsi que d’autres organisations.

La méthode associait des éléments prospectifs “classiques”, et le recours à l’imagination et la fiction.

Le succès de cette expérimentation, l’actualité du sujet et l’intérêt de nombreux acteurs nous conduisent à proposer une seconde étape du projet, plus large, plus visible, plus approfondie.

Ensemble, nous vous proposons d’imaginer les entreprises du futur, de décrire les chemins qui y conduisent, et de ramener de ce voyage des défis, des pistes d’action et des sujets à mettre au débat dès aujourd’hui.

L’intention est de créer un espace d’interpellation, inventif et ouvert, sur les mutations des entreprises ; et de le faire avec celles et ceux qui les composent.

L’Entreprise qui vient en 2021

Les résultats

La démarche

La démarche collective s’est organisée au travers de quatre ateliers :

  • Le premier atelier a permis d’identifier les forces de changement et les tensions qui influent sur les transformations en cours et à venir des entreprises. Il a également permis aux participant·es de partager des références artistiques et fictionnelles qui leur paraissaient parlantes sur l’avenir des entreprises ;
  • Lors des ateliers 2 et 3, les participant·es ont imaginé trois entreprises fictionnelles du futur, avec l’aide de trois écrivaines : Sophie Coiffier, Catherine Dufour et Ketty Steward ;
  • L’atelier 4 a permis d’identifier les principales pistes de réflexion issues de la production fictionnelle, et de revenir sur les apports de la démarche, pour les personnes comme pour les organisations.