Décorama: exposition du 23-28 septembre 2022

Écrire un récit c’est aspirer à un autre monde, lui rendre visite, puis trouver les mots pour le raconter aux autres.
Pour connecter ces mondes intérieurs et lointains et rendre le personnel collectif, nous avons proposé à différents artistes de planter le décor de leur univers, et se prêter à un même exercice : choisir une image ou un motif, imprimé sur papier peint, pour servir de toile de fond à leurs œuvres.
Le résultat est une séquence, comme les strips d’un comic book, des appartements témoins ou des vitrines de magasin. On défile de scénette en scénette, les différents paysages floutent la frontière entre l’image et l’objet, entre la réalité et un ailleurs imaginaire. Par effet de comparaison et de différences, les artistes co-écrivent des récits hybrides et multiples avec les spectateur·trices. Ce sont les différents chapitres d’un livre décousu et inachevé, qui permet d’assembler la suite de l’intrigue et la résolution d’une époque.

César Akli Kaci, Solveig Burkhard, Ece Bal & Marc Lochner & Thomas Lefevre, Morgane Ely, Alexandre Ferreira, Maxime Laguerre, Chloé Luchs, Leandro Katz, Kleospatera, Brieuc Maire, Gabriella Panarelli, Alexander Rączka, Léa Scheldeman, Franck Scurti, Aliha Thalien, Typhanie Vallée, Chloé Vanderstraeten & Gaspard Laurent, Louise Vo Tan

Cette exposition est organisée par Scandale et Plurality University avec le soutien de la Fondation Dream Big Grow Fast, de la Fondation de France, des Amis des Beaux-Arts de Paris et de Plateau Urbain. Ainsi qu’avec l’aide précieuse du Cercle Chromatique et des Beaux-Arts de Paris

Parcours narratif

À la manière d’un livre à choix multiple et à partir de citations du roman La main gauche de la nuit d’Ursula Le Guin, nous vous invitons à tisser des liens entre les œuvres afin de nous raconter le récit dont vous êtes le.la narrateur.rice.
Dans ce roman, le.la protagoniste est en mission pour rapporter à la terre ce qu’il apprend au travers des rencontres faites sur Gethen, planète où la réalité n’est pas la sienne, où il représente la figure de l’extraterrestre. La singularité des paysages, des histoires, des mœurs des organisations politiques et sociales lui révèlent l’envers d’un décor riche, complexe et insoupçonné à décrypter.

Pour participer et créer votre histoire à partir des œuvres, rendez-vous à l’espace (O). Ici, les trois ciels font partie d’un même système. Vous pouvez suivre les parcours proposés ou créer vos propres parcours et déplacements. Chaque œuvre n’est pas circonscrite uniquement à un ciel.