Trajectoire et Histoire

U+ est une association loi 1901, c’est-à-dire une organisation à but non-lucratif et encadrée par des statuts. U+ à des objectifs d’intérêt général, à laquelle toute personne peut adhérer et participer.
Les résultats des travaux de l’U+ sont ouverts et accessibles à toutes et à tous. Tous les contenus produits peuvent être librement réutilisés selon les conditions de la licence Creative Commons (CC-Attribution license 4.0).
Histoire et trajectoire
En 2018, un petit groupe d’acteur.trices (chercheur.es, artistes, auteur.es, etc) formulent l’hypothèse que nous ne retrouverons les capacités d’agir de manière délibérée sur les futurs que nous souhaitons voir, qu’en travaillant de manière délibérée et construite sur les imaginaires.
Qu’afin de transformer et se défaire des figures patriarcales et capitalistes héritées et de leurs idéologies oppressantes ainsi que pour retrouver une direction commune vers d’autres chemins possibles, il faut reconsidérer nos façons de “faire ensemble” et découvrir et apprendre à développer nos “capacités à imaginer”.
C’est de là qu’U+ est née. La même année, pour confirmer certaines intuitions et en découvrir de nouvelles, nous avons invités une centaine de penseurs, designers, artistes, architectes, etc., à Paris, afin de participer à trois jours de dialogues, d’explorations, de conférences, avec l’objectif d’inventer l’espace que deviendrait U+ et les différentes pistes d’actions qui lui seraient attribuées.
Celles qui sont devenues fondatrices du projet reposent sur la diversité; la fédération de différent.es acteur.trices de la transformation; la mise en place de conditions nécessaires à la rencontre entre art, science et société civile; la construction des imaginaires; le développement de nouvelles méthodes collectives et l’intégration des enjeux écologiques et sociales aux questions de transformations des futures.
Aujourd’hui, U+ compte plus de 700 membres partout dans le monde. Les activités et projets d’U+ associent tous les individus désireux d’y prendre part. En mobilisant l’intelligence collective, elles explorent à la fois des thématiques et des pratiques dans le but de rendre les transformations écologiques, sociales et économiques de notre monde actuel à la fois concevables et possibles.

Conseil d'administration

Le Conseil d’administration de l’association représente les membres et prend les décisions importantes qui concernent la vie de l’U+. Il se réunit en ligne près d’une fois par mois pour partager des idées, faire le point des projets et décider des actions à venir.

Le CA se compose de 6 à 9 personnes représentant une diversité d’origines géographiques, de genres et de pratiques. Il est renouvelé chaque année à moitié par l’Assemblée générale des membres.

Conseil d'administration 2022
Ketty Steward (présidente)

Née en 1976 en Martinique, Ketty Steward est psychologue et écrivaine. Elle a publié plus de 40 nouvelles de science-fiction, ainsi que des récits et poésies. Ketty Steward enseigne et intervient lors de conférences. Elle a coordonné des numéros spéciaux de magazines de science-fiction.

Adwaita Das

Adwaita Das est l’autrice de “Colors of Shadow”, une collection de romans et de courts-métrages de fiction, ainsi que des livres de poésie “27 Stitches et Songs of Sanity”. Conférencière internationale et facilitatrice créative au sujet des soins de santé mentale inclusifs et innovants, Adwaita utilise le son et l’image pour traiter les traumatismes et partager la paix.

Jorge Camacho

Jorge Camacho est un concepteur stratégique, un stratège de la prospective, un chercheur et un conférencier. Il est chercheur affilié à l’Institute for the Future et cofondateur de Diagonal, un studio de recherche, de conception et de prospective basé à Mexico. Il est chargé de cours à Centro, Ibero, EGADE Business School et ISDI.

Mary Anne Mohanraj

Mary Anne Mohanraj est l’autrice de A Feast of Serendib, Bodies in Motion, The Stars Change, et douze autres ouvrages. Elle a fondé le magazine de littérature spéculative Strange Horizons, qui a remporté le World Fantasy Award et été nominé aux prix Hugo. Elle est directice exécutive de DesiLit et de la Speculative Literature Foundation.

Mimi Mondal

Mimi Mondal est autrice de science-fiction et fantasy, nominée aux prix Hugo et Nebula. Elle est également éditorialiste sur les thèmes de l’histoire, la politique, la technoologie et du futur.

Petra Ardai

Petra Ardai est dramaturge et metteuse en scène de théâtre, enseignante et écrivaine. Elle est la directrice artistique du collectif d’artistes SPACE, basé à Amsterdam et Budapest.
Je suis convaincue que des expériences de co-création artistiques peuvent susciter des transformations culturelles, rendre des collaborations et des transformations fondamentales possibles, y compris dans des circonstances où rien d’autre ne semble plus fonctionner.

Lara Houston

Lara Houston est chercheuse à l’Université du Sussex (Royaume-Uni). Elle s’intéresse aux manières par lesquelles des pratiques créatives et pilotées par les citoyens peuvent nourrir des transitions durables, notamment au sein du projet CreaTures.

Brigitte van der Sande

Brigitte van der Sande est la fondatrice et la directrice artistique de Other Futures, une plateforme multidisciplinaire pour les créateurs et les penseurs de la fiction spéculative basée à Amsterdam. Associant un festival, une exposition, un programme culturel et une plateforme numérique, Other Futures rend le potentiel critique de ce genre artistique accessible à la diversité des publics.

Nicolas Gluzman

Mon parcours professionnel m’a mené à travailler dans le conseil en ressources humaines, la vente et le développement commercial avant d’évoluer vers des fonctions corporate en RH. Ces deux dernières années, j’ai développé le concept “Futurs Proches”, qui consiste à organiser des workshops (ouverts à tous·tes) pour co-imaginer et co-écrire des courts récits pour un futur désirable. C’est aujourd’hui un collectif de 50 facilitateurs·rices à travers la Suisse, la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Partenaires

En participant à ses projets, les organisations partenaires du Réseau Universitaire développent leurs capacités d’anticipation et relient sens et action quotidienne, innovation concrète et enjeux globaux. Elles bénéficient de leur inclusion dans le réseau mondial U+. Pour leurs employés, cette participation est aussi un chemin d’apprentissage et de transformation.

Code de conduite

L’objectif de ce Code de conduite est de soutenir une communauté où toutes les personnes se sentent invitées à participer, à présenter de nouvelles idées et à en inspirer d’autres, à discuter et à améliorer leurs propres idées et celles des autres, sans distinction de contexte, de race ou d’origine ethnique, de lieu géographique, de sexe, langue, âge, capacités, statut social, religion, etc.

L’ouverture, la créativité, la collaboration et la participation sont des valeurs fondamentales du Réseau Université de la pluralité. Pour produire de la pluralité, nous avons besoin d’une diversité de personnes, de pratiques et d’idées.

Les lignes directrices qui suivent ont pour but de permettre à divers groupes et individus d’interagir et de collaborer pour un bénéfice mutuel. À cette fin, elles décrivent les comportements attendus et proscrits.