Salik Shah

Science fiction writer and filmmaker

Salik Shah is a science fiction writer and filmmaker. His work has been nominated for Elgin Award, Toto Award, Kumaon Literary Festival’s Fellows of Nature, and one of his short stories appears in a course syllabus at SOAS University in London. He is the founding editor of Mithila Review, Asia’s leading science fiction and fantasy journal with media appearances in prominent publications around the world. An ambassador of the Seasteading Institute to India, his writings explore alternate futures, fluid identities and open movement across shifting geographies and borders. He has a degree from Film and Television Institute of India, and has written a feature film, and produced videos and documentaries for channels including National Geographic.

Shah is currently working to set up a research institute for science fiction and futures studies in New Delhi. He is deeply interested in a range of issues including public policy, sustainable development, transparency, blockchain, universal basic assets and healthcare, privacy and freedom. He is the editor of a forthcoming anthology of future stories, “India 2049: Utopias & Dystopias,” which explores urgent and critical issues that we are already facing and will struggle to solve in coming years: climate change, unemployment, hunger, water conflicts, data breach, hypernationalism and intolerance, erosion of privacy and freedom, etc.

I’m deeply interested in finding answers to one of the timeless questions of our time: How do we build a clean, green and sustainable planet without war, hunger or scarcity?

As a seasteading enthusiast, I think oceans can provide some answers. It’s the next human frontier. Can we build environment-friendly, sustainable and autonomous floating cities or nations on our oceans to foster human creativity and innovation, house refugees, build medical refuges, eliminate poverty, and build testing ground for new forms of economic and social order/governance? I think SF writers and futurists at U+ would be more than interested to discuss and imagine ways that blockchain-powered seasteading communities will disrupt the world to come.

Apart from seasteading, I strongly feel the reclamation and restoration of deserts and barren mountains could provide another opportunity for humanity to create safe habitats to ensure biodiversity on earth. Along with radical and innovative efforts to ensure urban renewal, the above two are major areas where I would love to discuss and share ideas to help the vision and roadmap for U+.


Salik Shah est un écrivain et réalisateur de science-fiction. Son travail a été nominé pour le prix Elgin, le prix Toto, Kumaon Literary Festival’s Fellows of Nature, et l’une de ses nouvelles apparaît dans un programme de cours à l’Université SOAS, à Londres. Il est le rédacteur en chef fondateur de Mithila Review, la plus importante revue de science-fiction et de fantasy en Asie, qui apparait dans les médias à travers le monde. Ambassadeur du Seasteading Institute en Inde, ses écrits explorent les perspectives d’avenir, les identités fluides et le concept d’un mouvement ouvert à travers les régions et les frontières changeantes. Il est diplômé de l’Institut du film et de la télévision de l’Inde et a écrit un long métrage et produit des vidéos et des documentaires pour des chaînes telles que National Geographic.

 

Shah travaille actuellement à la création d’un institut de recherche pour la science-fiction et les études futuristes à New Delhi. Il s’intéresse vivement à toute une gamme de questions, notamment les politiques publiques, le développement durable, la transparence, le blockchain, les ressources universelles fondamentales et les soins de santé, la vie privée et la liberté. Il est l’éditeur d’une anthologie d’histoires futures qui sera publiée prochainement, intitulé «India 2049: Utopias & Dystopias» et qui explore les problèmes urgents et critiques auxquels nous sommes déjà confrontés et que nous aurons du mal à résoudre dans les années à venir: changement climatique, chômage, faim, conflits liés à l’eau , violation de données, hypernationalisme et intolérance, érosion de la vie privée et de la liberté, etc.

 

Je suis profondément intéressé par la recherche de réponses à l’une des questions intemporelles de notre époque: comment construire une planète propre, verte et durable sans guerre, sans faim ou pénurie?

En tant qu’enthousiaste passionné, je pense que les océans peuvent apporter des réponses. C’est la prochaine frontière humaine. Pouvons-nous construire des villes ou des nations flottantes respectueuses de l’environnement, durables et autonomes sur nos océans pour favoriser la créativité et l’innovation humaines, héberger les réfugiés, construire des refuges médicaux, éliminer la pauvreté et créer un terrain d’expérience? Je pense que les écrivains et les futuristes de la SF chez U + seraient plus qu’intéressés de discuter et d’imaginer comment des communautés seasteading opérées par le blockchain pourraient exister, et comment il pourrait aussi perturber le monde à venir.

En dehors de la seasteading, je pense fermement que la remise en état et la restauration des déserts et des montagnes stériles pourraient offrir à l’humanité une autre occasion de créer des habitats sûrs pour assurer la biodiversité sur terre.