“Futures Literacy” and the Regeneration of Tunisia’s Historic Urban Centers

2022.07.04
Event

La « littératie du futur » pour faciliter le dialogue entre acteurs des territoires

Le 29 juin 2022, dans le magnifique palais Dar Lasram de la médina de Tunis, un atelier organisé par l’Agence française du développement (AFD), l’Unesco et U+ réunissait trente acteurs publics, associatifs, économiques et universitaires issus de trois villes tunisiennes : Tunis, Sfax et Nefta. Le thème : la rénovation, ou encore la régénération, des centres urbains historiques.
L’originalité de la démarche consiste notamment à engager le dialogue entre les acteurs à partir de leurs « prémisses d’anticipation », c’est-à-dire de la manière consciente ou non par laquelle ils se projettent dans le futur et donnent sens aux projets qu’ils portent. Cette approche, que précédait par une « analyse de controverse » appuyée sur les sources publiques, a permis aux acteurs de débattre des futurs qu’ils pensaient probables ou bien souhaitables, avant de se décaler ensemble vers un futur alternatif, prétexte à questionner les représentations qu’ils tenaient pour évidentes.
Pour les acteurs de la régénération des centres anciens en Tunisie, l’atelier a permis de converger autour de certaines visions communes, tout en repérant celles qui ne le sont pas et en engageant le débat autour d’elles, voire d’esquisser une vision stratégique. Pour l’AFD, cette démarche fondée sur la méthode des « Futures Literacy Labs » de l’Unesco, visait également à fonder une évolution dans la manière dont elle dialogue avec la diversité des parties prenantes sur sujets et les territoires où elle intervient.